ACTIVITÉS

concertation - changements climatiques

Chaque année, Environnement Mauricie coordonne ou siège sur différentes tables, comités et conseils d'administration. 

Comité entreprises SADC Maskinongé

 

Le projet En route vers la carboneutralité de la MRC de Maskinongé permet aux citoyens du territoire de s’impliquer et de se mobiliser dans la lutte aux changements climatiques.

 

L’objectif de ce projet est l’atteinte de la carboneutralité, par la réduction des émissions de GES, la mise en action de différents acteurs territoriaux et finalement, la compensation. Différents secteurs sont en action, dont l’entreprise. Ces derniers se rencontrent aux deux mois afin d’échanger et développer des pratiques visant la réduction de GES.

 

Comité Énergie et changements climatiques du RNCREQ

Le Comité Changements climatiques du Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du Québec (RNCREQ) combine l'expertise des conseils régionaux de l'environnement (CRE) à l'égard de la thématique dans l'objectif de recommander les positions (résolutions, mémoires, plate-forme, communiqués, etc.) du RNCREQ.

La lutte contre les changements climatiques constitue un enjeu incontournable pour lequel il convient d’adopter des stratégies novatrices. Les efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) ont certes un coût économique, mais pour en tenir compte, il faut également considérer les bénéfices directs et indirects que ces efforts vont apporter à la société québécoise, à son économie et à ses finances publiques.

Les CRE se sont donné une stratégie de positionnement régionale en matière de lutte contre les changements climatiques, notamment en assurant l’arrimage entre les stratégies gouvernementales et l’action en région. Ils mettent aussi en œuvre des actions concrètes comme la réalisation, à l’échelle de tout le Québec, du Défi Climat en 2010 et en 2011.

Par ailleurs, considérant que la dépendance au pétrole se pose comme un enjeu stratégique dans la plupart des sociétés industrialisées, dont le Québec, le RNCREQ suggère au gouvernement d’adopter une stratégie pour en réduire sa dépendance au pétrole. Le Québec a la chance de pouvoir compter sur un territoire et des ressources qui peuvent lui permettre de sortir économiquement gagnant d’une stratégie de remplacement planifiée et avec, à la clé, une diminution significative des émissions de GES.