ENJEUX

matière résiduelle

 

La Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie (RGMRM) est l'instance responsable des lieux d'enfouissement techniques (LET) de Saint-Étienne-des-Grès et de Champlain. Les MRC et Villes de Trois-Rivières, Shawinigan, des Chenaux, Mékinac et Maskinongé en sont les propriétaires ce qui confère à la RGMRM un statut d'organisme public supra-municipal. L'Agglomération de La Tuque utilise ces installations à titre de client. 

  • Atteindre les cinq objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles:

    • Ramener à 700 kilogrammes par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées, soit une réduction de 110 kilogrammes par habitant par rapport à 2008 

    • Recycler 70 % du papier, du carton, du plastique, du verre et du métal résiduels 

    • Recycler 60 % de la matière organique putrescible résiduelle 

    • Recycler ou valoriser 80 % des résidus de béton, de brique et d’asphalte 

    • Trier à la source ou acheminer vers un centre de tri 70 % des résidus de construction, de rénovation et de démolition du segment du bâtiment

  • Bannir de l’enfouissement l’ensemble des matières organiques d’ici 2020.

  • Sensibiliser et responsabiliser les générateurs de matière : citoyens, industries, commerces et institutions.

  • Trouver des solutions pour faciliter l’implantation de la collecte résidentielle des matières organiques selon les différentes réalités territoriales (milieu urbain / milieu rural).

  • Favoriser l’acceptabilité sociale du compostage en considérant l’épisode négatif vécu à Saint-Luc-de-Vincennes au début des années 2000.