Projets en cours

Explorer nos projets actuels

Plusieurs projets en cours visant la protection de l’environnement occupent notre équipe. Pour tous ces projets, nous mobilisons un réseau de partenaires dont les expertises sont complémentaires aux nôtres, de manière à favoriser la collaboration.

Milieux humides et hydriques

La Mauricie est un vaste territoire composé de forêts, de lacs, de rivières et de paysages à couper le souffle. Riche de ses ressources naturelles et fauniques, la Mauricie est une région de prédilection pour la pratique d’une multitude d’activités en lien avec la nature, telles que la chasse, la pêche, la randonnée pédestre, la villégiature, la navigation de plaisance, et bien plus! Ainsi, les milieux humides et hydriques assurent un rôle de premier plan dans la pérennité de ces ressources qui sont au cœur même de notre belle région. La conservation de ces milieux est un donc un enjeu incontournable, notamment si l’on souhaite protéger la biodiversité, assurer la qualité de notre eau et renforcir notre résilience face aux changements climatiques, et ce, pour les générations futures.

Pour en savoir plus, sur les plans régionaux des milieux humides et hydrique, la démarche régionale et plus encore, consultez la page Milieux humides et hydriques

Roulons électrique

En collaboration avec Équiterre, Environnement Mauricie déploie pour une seconde année à l’échelle régionale la campagne de sensibilisation Roulons électrique. Le but consiste à encourager les gens à faire la transition vers les véhicules électriques. Notre équipe propose de déboulonner des mythes par le biais de capsules d’information aux couleurs de la Mauricie. 

En raison de la pandémie, aucun essai routier de véhicule électrique ne sera organisé par Environnement Mauricie.

Pour plus d’information sur les véhicules électriques, rendez-vous sur le site Roulons électrique.

 – Guide du véhicule électrique

 – Catalogue de véhicules

 – Concours

 – Autres activités au Québec

Communauté bleue

Environnement Mauricie est fier de soutenir Joan Hamel, ambassadrice pour la Mauricie et le Centre-du-Québec du projet Communauté bleue.

Cette démarche encourage les municipalités, les institutions et les communautés autochtones à se doter d’un cadre reconnaissant l’eau comme un bien commun, par l’adoption de résolutions visant à :

  1. reconnaître le droit à l’eau et aux services d’assainissement
  2. bannir ou éliminer progressivement la vente d’eau embouteillée dans les établissements municipaux et lors des activités municipales
  3. promouvoir les services d’eau potable et d’assainissement publics, soit financés, détenus et exploités par les gouvernements

Communautés bleues
à travers la Mauricie

Saint-Alexis-des-Monts

Janvier 2020

Ville de Trois-Rivières

Mars 2020

JOAN HAMEL
Ambassadrice

Mauricie – Centre-du-Québec

Mouvement international

Lancée en 2009, la démarche est l’initiative du Conseil des Canadiens, de Planète bleue et du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et compte sur la collaboration d’Eau secours! pour en faire la promotion au Québec.

À l’international, le mouvement réunit notamment les villes de Paris (France), Berlin (Allemagne), Berne (Suisse), Thessaloniki (Grèce), Cambuquira (Brésil), Victoria (Colombie-Britannique) et Niagara Falls (Ontario).

Les Communautés bleues au Québec gagnent aussi en popularité avec Amqui (Gaspésie), Danville (Estrie), Nicolet (Centre-du-Québec), Rivière-du-Loup, Montréal et l’Université McGill, Trois-Rivières et Saint-Alexis-des-Monts (Mauricie).

Quant à Environnement Mauricie, sa contribution consiste à appuyer une citoyenne engagée dans ses démarches de promotion et de sensibilisation auprès des municipalités, institutions et communautés atikamekw de la région.

Pour en savoir plus, consultez le Guide de mobilisation – Communauté bleue qui offre des renseignements et des ressources afin de vous aider à atteindre ces objectifs.

Porteurs du projet

Urgence climatique

Le 6 décembre 2018, les élèves des écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire Chemin-du-Roy, ainsi que du Séminaire St-Joseph et de l’Institut Secondaire Keranna, déclarent à leur tour l’état d’urgence climatique. Ce cri du cœur s’ajoute au mouvement mondial qui interpelle les décideurs et les citoyens pour un changement significatif des politiques, lois, règlements et habitudes de consommation.

Tout au long de l’année scolaire, des activités en classe, dans les écoles et à l’extérieur des établissements se dérouleront dans le but de favoriser une prise de conscience collective quant aux actions à poser pour lutter contre les changements climatiques et/ou s’y adapter.

Environnement Mauricie est un fier partenaire de cette initiative et offre son soutien aux animateurs de vie spirituelle et communautaire (AVSEC) mobilisés dans cette démarche.

Porteurs du projet

Partenaire